Retour

La Villa du Jardin Fleuri forcée de fermer ses portes

La direction de la santé révoque le certificat de conformité d'une résidence pour personnes âgées à Trois-Rivières. La Villa du Jardin Fleuri devra fermer ses portes le 31 octobre.

La soixantaine de personnes âgées autonomes et semi-autonomes devront se trouver un nouveau logement. Les résidents ont appris la nouvelle à la fin de la semaine dernière.

Le Centre intégré universitaire de santé et des services sociaux de la Mauricie-et-du-Centre-du-Québec (CIUSSS MCQ) refuse de dévoiler les raisons pour lesquelles le certificat sera révoqué.

La directrice générale de la Villa du Jardin Fleuri, Johanne Bolduc, compte contester cette décision qu’elle dit ne pas comprendre. Elle déplore que le stress que cette nouvelle cause aux résidents.

« Le message a été passé très froidement, ça a créé un vent de panique chez les [résidents] et les familles aussi », ajoute-t-elle.

Une pétition a été lancée pour que la résidence reste ouverte.

Morts de deux résidents

La résidence a fait les manchettes au printemps dernier. André Bourassa, une homme de 79 ans, a trouvé la mort dans des circonstances nébuleuses.

Il serait mort de froid en mars, alors qu'il serait sorti en pleine nuit sans être en mesure de retourner dans son logement. Une enquête avait été ouverte par la police de Trois-Rivières.

En avril 2016, une autre résidente,Thérèses Roberge, aurait aussi été prise à l’extérieur de la Villa, sans pouvoir retourner dans son logement. Elle aurait alors fait une chute et est décédée des suites de ces blessures.

La directrice générale de la résidence, Mme Bolduc, affirme qu’un nouveau système a été installé pour empêcher que les résidents ne restent pris à l’extérieur.

D'après les informations de Camille Carpentier

Plus d'articles

Commentaires