Retour

Lac-à-la-Tortue : la pétition pour défusionner est déposée à l'Assemblée nationale

La pétition de deux citoyens de Shawinigan pour demander la défusion du secteur de Lac-à-la-Tortue a été déposée mardi après-midi à l'Assemblée nationale du Québec, par le député caquiste de Nicolet-Bécancour, Donald Martel. Plus de 1530 citoyens ont signé la pétition pour demander un référendum pour que le secteur défusionne de la Ville de Shawinigan.

Pierre Giguère, le député libéral de la circonscription de Saint-Maurice, où se trouve Shawinigan, avait déjà annoncé qu'il refusait de prendre en charge cette pétition. Pour lui, le dossier prioritaire était celui de l'assainissement des eaux du lac à la Tortue, qui a été annoncé officiellement lundi.

Les instigateurs de la pétition, François Bonenfant et Claude Garceau, estiment que le secteur ne bénéficie pas beaucoup des investissements faits par la Ville de Shawinigan, malgré un taux de taxation qu'ils considèrent élevé. « On pense que nous (NLDR : les citoyens du secteur de Lac-à-la-Tortue), on envoie 4 millions de dollars à la Ville de Shawinigan, explique François Bonenfant. Et tout ce qu'ils font pour le Lac, c'est boucher les petits trous de temps en temps. Le déneigement, c'est donné à contrat [...], les poubelles aussi. On est capable de faire ça. Il n'y a plus rien de vivant au Lac-à-la-Tortue. »

François Bonenfant et Claude Garceau doivent rencontrer le nouveau ministre des Affaires municipales Martin Coiteux après le dépôt de la pétition.

Avec les informations de Pierre-André Cloutier

Plus d'articles