Retour

Le café indépendant célébré dans la région

À l'ère des Starbucks et autre Tim Horton's, une poignée de cafés de la Mauricie et du Centre-du-Québec participent à la première Semaine québécoise des cafés indépendants, qui se déroule du 18 au 23 avril 2016. 125 établissements prennent part à l'événement dans la province.

Un texte de Michelle Raza

Qu'est-ce qu'un café indépendant? Le gérant du Café Frida de Trois-Rivières Gabriel Lefebvre explique qu'il s'agit d'un établissement qui ne fait pas partie d'une chaîne. « Nous sommes une entreprise indépendante et nous essayons d'offrir un produit qui ne vient pas d'un grand producteur », précise-t-il. Notre café est produit par des gens que l'on connaît, l'entreprise Phil & Sebastian. On sait qu'il vient d'un producteur unique, d'une région unique. »

Le Café Frida a ouvert ses portes l'été dernier au centre-ville de Trois-Rivières. C'est une jeune femme d'affaires de 23 ans, Gabrielle Cossette, qui a piloté le projet. « Les cafés indépendants, c'est une nouvelle vague d'entrepreneurs, c'est une nouvelle mode, mais je pense que ça va transcender la mode et devenir un standard dans les 10 prochaines années », dit Gabriel Lefebvre.

À deux minutes de là, un autre jeune homme d'affaires de Trois-Rivières, Alex Dorval, a repris le café Le Torréfacteur pour le transformer en microbrasserie et maison de café, Le Temps d'une Pinte. Le commerce de la rue Notre-Dame a tenu à conserver sa section de torréfaction malgré le succès que remportent ses bières et sa cuisine.

Qu'est-ce qui fait un bon café selon Alex Dorval? « C'est une question de goût. En Amérique, au Québec, on a beaucoup été influencé par les cafés italiens. Un café torréfié plus noir, que l'on sert en expresso ou dans un latté. »

Gabriel Lefebvre du Café Frida constate que la culture du café a pris du galon au Québec dans les dernières années.

Au Temps d'une Pinte, on constate que les clients reviennent au café filtre, « parce qu'ils se rendent compte que ça permet d'aller chercher certains arômes que l'on ne trouve pas autrement, croit Alex Dorval. Les gens aiment aussi le matin avoir une bonne dose de caféine... et c'est dans le café filtre qu'on en retrouve le plus! Un latté, c'est plus pour se gâter. On en vend plus au brunch. »

Plus d'articles

Commentaires