Retour

Le CIUSSS MCQ est déçu de l'abandon de la fluoration à Trois-Rivières

Les enfants défavorisés seront les premières victimes de l'abandon du programme de fluoration de l'eau à Trois-Rivières, selon le PDG du Centre intégré universitaire de santé et de services sociaux de la Mauricie-et-du-Centre-du-Québec (CIUSSS MCQ), Martin Beaumont.

La Ville de Trois-Rivières devait commencer à fluorer son eau cet hiver, mais les élus ont fait volte-face.

Moi, ce qui m’attriste le plus là-dessus, c’est qu’à quelque part, il va y en avoir des perdants.

Martin Beaumont, président-directeur général du CIUSSS MCQ

Ça aura un impact négatif sur« le jeune vulnérable que j’ai de la misère à aller chercher au quotidien […], lui ne profitera pas de cette chance-là que la Ville aurait pu lui donner », soutient M. Beaumont.

Autres stratégies de sensibilisation

Le PDG du CIUSSS MCQ affirme que son organisation ne va pas rester « immobile » et trouver une façon de sensibiliser les familles vulnérables à l’importance de la santé dentaire et buccale.

« On va devoir travailler sur des stratégies plus de nature spécifique, aller chercher les gens dans les écoles, aller chercher les gens dans leur milieu », dit-il.

Blâme de la Ville

Le maire de Trois-Rivières, Yves Lévesque, a affirmé qu’il trouvait que les autorités de la santé n’ont pas été assez présentes sur la place publique pour défendre la fluoration et s’assurer que la population soit d’accord avec le projet

Martin Beaumont dit qu’il procèdera à une anlayse pour savoir si son organisation aurait pu faire mieux.

D’après les informations de Pierre Marceau

Plus d'articles

Vidéo du jour


Qu'est-ce qui se passe quand tu fais une détox de cellulaire?