Depuis sa création en 1986, l'organisme affirme avoir permis à des centaines de personnes de sortir de la pauvreté, notamment grâce à de la formation et de la création d'emplois avec la mise sur pied d'entreprises d'économie sociale.

Cependant, le COMSEP constate que la pauvreté est encore bien présente dans la région. Selon Sylvie Tardif, coordonnatrice générale, « la pauvreté s'accentue au niveau de la gravité. Les gens sont de plus en plus pauvres et de plus en plus prés de la misère », dit-elle.

Mme Tardif regrette de voir que « tout augmente sauf le chèque de fin de semaine. Les gens n'ont pas la capacité financière de se nourrir », regrette-t-elle.

Pour souligner son trentième anniversaire, COMSEP lance une campagne de sensibilisation à la pauvreté et à l'alphabétisme.

Quatre partenaires collaborent à cette campagne. Il s'agit de la Jeune chambre de commerce de la Mauricie (JCCM), la Chambre de commerce et d'industrie de Trois-Rivières (CCITR), la Société de développement commercial (SDC) du centre-ville de Trois-Rivières et de la Démarche des premiers quartiers.

Plus d'articles