Retour

Le gala de boxe professionnelle de Shawinigan surpasse les attentes

Le gala de boxe de samedi soir au Centre Gervais Auto de Shawinigan a été payant pour les boxeurs québécois qui ont tous remporté leur combat. Le clou de la soirée, le combat opposant le Trifluvien Simon Kean à l'Américain Alexis Santos, s'est terminé en huitième round, alors que Kean a terrassé son adversaire.

Un texte de Catherine Bouchard

L'ambiance était survoltée au Centre Gervais auto, alors que la foule encourageait les pugilistes québécois.

Simon Kean s'est dit énergisé par la foule. « J'ai adoré la foule, sentir ça derrière moi, j'ai adoré ça. Ça ne m'a pas mis de pression supplémentaire, pas du tout, même que j'aimais ça et 3500 spectateurs, si je pouvais en avoir 25 000, c'est encore mieux », affirme M. Kean.

Les autres boxeurs de la région François Pratte et Jordan Balmir ont aussi tous deux offert une bonne performance.

« On se sent super bien, je suis allé comme mes entraîneurs m'avaient dit, j'y suis allé avec mon jab. [...]Il m'a dit, lance pas beaucoup de droites, pas juste des jabs et ça a porté fruit », indique M. Pratte qui a remporté son combat des poids super-coqs contre le Mexicain, Daniel Cruz.

Le président des Cataractes de Shawinigan et copromoteur de l'événement s'extasie du déroulement de la soirée.

« C'est toujours un défi de livrer ce qu'on a promis et ce soir on l'a fait. Les trois derniers combats, tout le monde venait pour les voir et on a eu deux knock-out. Mathieu Germain a tellement bien boxé! Il n'a pas perdu un round. C'est un rêve! J'aurais voulu l'écrire et ça aurait pas mal ressemblé à cela », se réjouit le copromoteur de l'événement, Roger Lavergne.

L'entreprise de gérance d'athlètes en boxe, Eye of the Tiger, affirme aussi avoir aimé son expérience et espère revenir bientôt à Shawinigan.

Roger Lavergne souhaite qu'un gala de cette envergure soit de retour dès l'an prochain à Shawinigan.

Plus d'articles

Commentaires