Retour

Le milieu de la chasse et la pêche centricois se mobilise contre le registre québécois des armes à feu

Des commerçants du Centre-du-Québec se mobilisent pour s'opposer la création d'un registre québécois des armes à feu.

Les magasins de chasse et pêche, les clubs de tir, les associations de chasse relayent la pétition contre le projet de loi 64 sur l'immatriculation des armes à feu parrainée par la députée indépendante d'Arthabaska, Sylvie Roy.

La vice-présidente de l'Association chasse et pêche de Plessisville, Onile Paquette, croit qu'il y a déjà suffisamment d'étapes à franchir pour posséder une arme de chasse en toute légalité et que la création d'un registre québécois n'apporterait rien de plus. « La preuve a été faite avec le registre du gouvernement fédéral, qui lui a eu l'intelligence de l'arrêter, dit-elle. C'était rendu un débordement monétaire épouvantable. »

Le président du Club de tir sportif de la Mauricie, Denis Bordeleau, partage son avis. « Si l'objectif du registre c'est de protéger les citoyens ou de protéger les gens contre le suicide, ce n'est pas un registre papier qui va l'empêcher ou qui va venir en aide aux gens qui ont besoin de soins », lance-t-il.

M. Bordeleau croit que le gouvernement, qui estime les coûts de la création du registre des armes d'épaule à environ 15 à 20 millions de dollars devrait plutôt investir cet argent dans les soins de première ligne en santé mentale. « Aidez les organismes qui font la prévention du suicide pour avoir des ressources pour venir en aide aux gens quand ils en ont besoin », plaide-t-il.

La pétition a déjà recueilli 40 000 signatures seulement sur le site de l'Assemblée nationale et Sylvie Roy est bien déterminée a en récolter davantage. Elle a livré un discours au Salon Chasse et Pêche de Victoriaville au cours de la fin de semaine pour inciter les gens à la signer.

« Je crois que l'utilité de ce registre-là est une illusion de sécurité, mais une dépense assurée », affirme Sylvie Roy. Une dépense qu'elle juge inutile particulièrement en période d'austérité.

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Une caméra de sécurité montre quelque chose d'extraordinaire





Rabais de la semaine