Retour

Le Musée québécois de culture populaire à la recherche d'un nouveau directeur

L'appel de candidatures est lancé. Les candidats intéressés par le poste de directeur général du Musée québécois de culture populaire, laissé vacant à la suite de la démission d'Yvon Noël, ont jusqu'au 11 novembre pour manifester leur intérêt.

La recherche d'un nouveau directeur survient dans un contexte difficile pour le musée, d'un point de vue financier.

« Les défis pour nous deviennent des opportunités », dit la directrice au développement des affaires, Valérie Therrien, qui assure l'intérim. « Transformons-les comme ça, soyons positifs, voyons vers l'avenir », a-t-elle lancé en entrevue à Facteur matinal.

Il y a quelques semaines, l'institution apprenait qu'elle devrait se passer de 1 636 000 $ d'ici 2020, relativement à la révision des critères d'attribution du programme d'aide au fonctionnement pour les institutions muséales.

« Moi je ne suis pas prête à dire qu'on va couper des choses, dit Valérie Therrien. Par contre, on va se requestionner sur certaines façons de faire », ajoute-t-elle.

Valérie Therrien affirme que l'équipe du musée est unie et motivée et souhaite que la population s'approprie encore davantage le musée. « L'équipe en place, ça donne des ailes », dit-elle avec positivisme face à l'avenir. 

Le nouveau directeur devrait entrer en poste en janvier 2017. 

Plus d'articles