Retour

Le Plan : une formule sur mesure pour rencontrer l'âme soeur

Une nouvelle agence de rencontre à Trois-Rivières propose une formule unique pour rencontrer l'âme soeur sans avoir à se soucier de certaines questions délicates. Le Plan tient sa toute première activité, samedi, pour les personnes dans la trentaine qui veulent des enfants d'ici 5 ans.

Un texte d'Amélie Desmarais

Les trois fondateurs de l'agence Le Plan, les planistes, souhaitent proposer des activités de rencontre sur mesure pour différents groupes de personnes. Ils ont constaté la difficulté avec laquelle les célibataires doivent composer pour rencontrer quelqu'un avec les mêmes buts, intérêts et valeurs qu'eux. La première activité, ou premier plan,  cible les trentenaires, mais d'autres plans sont aussi à venir comme le plan retraite pour les 55 ans et plus, le plan arc-en-ciel, pour les homosexuels et le plan voyage pour les globes trotteurs.

« Le but premier, c'est vraiment que les questions de base soient réglées : veux tu te marier dans la vie? Oui. Moi aussi. On va aller au même plan comme ça on sait qu'on veut déjà les mêmes choses », explique l'une des fondatrices de l'agence, Émilie Bolduc.

Les planistes en sont à leur première activité, mais souhaitent éventuellement proposer quatre plans par mois et faire une tournée dans plusieurs villes du Québec.

La soirée de samedi regroupera 50 célibataires sélectionnés en fonction du sérieux de leur démarche. Caroline Lambert, célibataire depuis deux ans est l'une des participantes de la soirée qui aura lieu à dans le secteur Pointe-du-Lac à Trois-Rivières. Elle s'est sentie interpellée par la proposition de l'agence Le Plan parce que les intentions des participants sont claires dès le départ.

« C'est surtout d'arriver quelque part où les questions fondamentales ont déjà été posées : tu as quel âge, veux tu des enfants, dit-elle. Donc en partant, c'est moins de perte de temps je te dirais. » Caroline Lambert déplore qu'à Trois-Rivières et dans les environs, il soit difficile de trouver des célibataires dans la trentaine qui veulent une relation sérieuse. « Je regarde juste dans le temps de mes parents, c'était tellement simple pour eux autres. Maintenant, on a plus de moyens de rencontrer des gens et c'est plus difficile », se désole-t-elle.

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Un tsunami de glace sème la panique!





Rabais de la semaine