Retour

Le Relais pour la vie de Shawinigan atteint son objectif in extremis

Le 14e Relais pour la vie de Shawinigan, qui s'est terminé dimanche matin, a atteint son objectif de recueillir 100 000 dollars pour le cancer. Après avoir amassé une somme de 99 190 dollars, l'une des 21 équipes présentes a voulu donner la différence.

Une vingtaine d'équipes, totalisant 170 personnes, se sont relayées pendant 12 heures pour la cause. Les participants ont marché de 19 h samedi soir à 7 h dimanche matin.

Chaque année, l'objectif est de récolter des fonds, mais surtout de se montrer solidaires à l'égard de ceux qui sont touchés par la maladie.

Une personne sur deux recevra un diagnostic de cancer au cours de sa vie, selon la Société canadienne de cancer.

« Dans la dernière année, j'ai trois amies qui ont eu un diagnostic de cancer. Certaines sont en traitement. Une autre est en rémission. On ne peut pas passer à côté d'une cause aussi importante que ça », souligne la coprésidente d'honneur du Relais pour la vie de Shawinigan et pharmacienne, Mylène Pellerin.

Andrée-Anne Trudel récolte de l'argent pour la cause avec sa famille depuis 11 ans. La première participation des Meilleurs Best, leur équipe, était lorsque son père était atteint du cancer. Il a malheureusement perdu son combat, quelques jours après la marche, mais la famille Trudel a perpétué la tradition.

Ensemble, ils récoltent près de 15 000 $ par année. Lors de la cérémonie des luminaires, où des chandelles sont allumées pour les personnes souffrant actuellement du cancer et celles qui en sont décédées, ils prennent un moment pour penser à cet être aimé qui les a quittés.

« C'est un moment qui est super émotif. Il y a peu de moments dans l'année où vraiment on s'arrête et on se dit qu'il a combattu et qu'il a perdu son combat. C'est un moment où on prend le temps d'analyser tout ce qui s'est passé », souligne Mme Trudel.

Louise Lafrenière, elle, a survécu à un cancer il y a 15 ans. Elle participe au Relais pour la vie  pour redonner, mais aussi pour penser à ceux qui n'ont pas eu sa chance.

« Je trouve ça important de soutenir les gens qui sont atteints du cancer et de se remémorer ceux qui ont perdu leur combat contre le cancer », souligne Mme Lafrenière.

L'organisation espère récolter 100 000 $ pour la recherche, mais surtout pour épauler les familles de la Mauricie qui traversent cette épreuve.

Plus d'articles