Les personnes qui souffrent d'une maladie grave sont de plus en plus nombreuses à se tourner vers le sociofinancement pour payer leurs traitements. Des sites comme GoFundMe.com ou YouCaring.com permettent à ces individus d'amasser des dons et de partager leur histoire dans les médias sociaux.

Martine Duguay, une mère de cinq enfants qui vit à Saint-Boniface en Mauricie, a besoin de 60 000 $ pour payer des traitements contre son cancer du foie en Allemagne. Ces traitements ne sont pas encore disponibles au Canada.

Elle s'est inscrite sur le site YouCaring.com il y a deux semaines et a amassé 26 543 $ jusqu'à maintenant.

« C'est une source de stress de moins », dit la mère de famille de 37 ans, qui sait déjà qu'elle pourra se rendre en Allemagne en novembre pour y recevoir son deuxième traitement. 

Ces soucis financiers en moins, elle se concentre sur sa guérison, pour passer le plus de temps possible avec ses enfants.

Faire cavalier seul pour combler ses besoins financiers

Des histoires comme celles de Martine Duguay, il y en a des milliers sur le site YouCaring, créé en 2011. Au Canada, c'est dans la catégorie médicale qu'il y a le plus de campagnes de financement.

La directrice du bureau régional de la Mauricie de la Société canadienne du cancer Caroline Viviers constate qu'il y a « de moins en moins d'aide du gouvernement », alors que les coûts des médicaments et des traitements, eux, augmentent.

Plusieurs personnes malades ont recours au sociofinancement parce que les organisations en place ne peuvent pas répondre à tous leurs besoins financiers.

Chaque organisme a sa mission, et bien que certains puissent couvrir certains frais d'hébergement ou de transport, les patients ont besoin de plus d'argent pour couvrir leurs autres dépenses.

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Un homme sauve un faucon d'une attaque de serpent





Rabais de la semaine