Retour

Le temps presse pour l'entrepôt du Club de golf Gentilly

La Coopérative de solidarité en développement local de Gentilly, qui est propriétaire du Club de golf de Gentilly, espère trouver un repreneur d'ici Noël, pour l'entrepôt qui se trouve sur son terrain.

L'entrepôt est vacant depuis l'an dernier. De 2007 à 2014, Hydro-Québec le louait en vue de la réfection de la centrale nucléaire Gentilly-2. La Coopérative récoltait des revenus de location d'environ 100 000$ par année. L'entrepôt est maintenant vide depuis plus d'un an et gruge les minces profit du terrain de golf. 

Selon le président de la Coopérative, Raynald Beaupré, l'avenir de l'organisme dépend de l'entrepôt.

Dans l'espoir de trouver un repreneur, la Ville de Bécancour avait d'ailleurs lancé, cet été, un encan de projets afin que des investisseurs démontrent leur intérêt. Cinq projets ont finalement été déposés et deux d'entre eux ont été retenus par un panel de juges. Le hic, c'est que l'un des finalistes vient tout juste de se désister.  

Selon Raynald Beaupré, le promoteur toujours intéressé pourrait faire l'acquisition de l'ensemble de la Coopéraive, c'est-à-dire, du terrain de golf, du hangar et des terres avoisinantes pour en faire un développement domiciliaire. Les deux parties devraient se rencontrer au début novembre.

L'avenir du Club de golf en jeu 

La Coopérative de solidarité en développement local de Gentilly souhaite régler la question rapidement à l'approche de la période des renouvellements d'abonnements saisonniers. Selon Raynald Beaupré, les membres commencent à renouveler leur abonnement avant la période des fêtes.

Les 151 membres de la Coopérative de solidarité en développement local de Gentilly avait acheté le site pour un peu plus d'un million de dollars en 2003.

Plus d'articles

Commentaires