Retour

Le Trifluvien Alexandre Cazes était le créateur du site AlphaBay, selon le FBI

Le Federal Bureau of Investigation (FBI) a révélé jeudi que le Trifluvien Alexandre Cazes était le créateur et l'administrateur de la plateforme du web profond AlphaBay, un site illégal où étaient vendues des substances illicites et des armes à feu.

« Il avait mis sur pied cette plateforme, avait l’autorité absolue sur les employés, les vendeurs. C’était le projet d’un homme : Alexandre Cazes », explique le journaliste spécialisé en affaires criminelles du quotidien La Presse, Vincent Larouche.

Le jeune homme de 25 ans de Trois-Rivières, formé en informatique, se cachait derrière les pseudonymes « Alpha02 » et « Admin ». Le FBI affirme qu’AlphaBay était le plus gros marché illégal de vente en ligne au monde. Le site aurait servi plus de 200 000 acheteurs et était fréquenté par 40 000 vendeurs.

« Derrière une apparence de consultant et de travailleur en informatique légitime, il dirigeait une entreprise planétaire et multimillionnaire dont le chiffre d’affaires a atteint un milliard selon les autorités, ajoute Vincent Larouche. Tout ça, derrière un pseudonyme. »

Les autorités américaines se sont félicitées de cette intervention du FBI. Le secrétaire à la Justice américain, Jeff Sessions, a souligné le démantèlement de ce site, qui est « de loin le plus gros site du web profond », une intervention qui correspond aux priorités énoncées par le président Donald Trump, ajoute-t-il.

Le père d’Alexandre Cazes, Martin Cazes, n’est toutefois pas convaincu que son fils était le seul administrateur de ce site.

« Tous ceux qui l'ont connu vous diront [qu’il était] une très bonne personne, ajoute Martin Cazes, lors d’un échange avec une journaliste du réseau CBC sur Facebook. Il a même fait un don pour un orphelinat et jamais je n’aurais imaginé vivre ce que nous vivons. Il était adorable. »

Un site bien ficelé

Le site de vente illégal était d’une redoutable efficacité, selon Vincent Larouche.

« Une des forces d’AlphaBay, c’était l’organisation du côté commercial. Les vendeurs étaient cotés par les usagers, qui pouvaient avoir une idée à qui ils avaient affaire. Un système permettait de geler l’argent jusqu’à ce qu’on reçoive les produits, pour éviter la fraude. Il y avait aussi des modérateurs pour résoudre les conflits entre vendeurs et acheteurs. »

Le FBI souligne dans son communiqué le rôle qu’a joué AlphaBay dans la distribution d’opioïdes comme le fentanyl et l’héroïne, deux substances qui sont intimement liées à l’épidémie de surdoses mortelles qui ébranle les États-Unis depuis des mois. Selon les autorités américaines, plusieurs personnes seraient mortes après avoir consommé des substances achetées sur le site.

Alexandre Cazes a été arrêté par les autorités thaïlandaises à la demande des États-Unis le 5 juillet. Il avait élu domicile en Thaïlande il y a quatre ans, selon son père, et menait un train de vie très luxueux.

Le jeune homme a été retrouvé mort dans sa cellule sept jours après son arrestation, à Bangkok. Il se serait suicidé, selon la police thaïlandaise.

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Un enfant impressionne à la batterie dans le métro de New York





Rabais de la semaine