Retour

Le vandalisme à répétition force la fermeture de la terrasse chez Urbanithé

Le vandalisme répété aura eu raison de la patience des propriétaires du commerce Urbanithé, qui a ouvert ses portes il y a à peine un mois sur la rue Badeaux à Trois-Rivières.

Depuis une semaine, la nouvelle terrasse du salon de thé a été vandalisée à presque tous les soirs. Résultat : les propriétaires ont décidé d'enlever leur terrasse.

« On est allés au poste de police, ils ont dit qu'il faudrait porter plainte officiellement », relate la présidente de la boutique Sophie Grenier. « Nous on est en démarrage d'entreprise, c'est comme beaucoup », renchérit-elle. 

Résignée, la direction envisage l'installation de tables extérieures lors des heures d'ouverture, mais le mobilier serait aussitôt mis à l'abri à l'intérieur au moment de la fermeture. 

Les propriétaires d'Urbanithé, qui étaient locataires au Fin Quartier, ont pris la décision de s'installer à Trois-Rivières à la suite de l'annonce de la faillite du complexe à Shawinigan.

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Une caméra de sécurité montre quelque chose d'extraordinaire





Rabais de la semaine