Retour

Le village de Fred Pellerin prend un virage vert et roule électrique

Le plus célèbre résident de Saint-Élie-de-Caxton a permis à sa municipalité d'acquérir le statut de village de contes et légendes. Reste que pour le conteur Fred Pellerin, son coin de pays est bien ancré dans la modernité. À preuve, Saint-Élie-de-Caxton a inauguré dimanche quatre bornes de recharge de voitures électriques pour attirer les visiteurs.

Lors de l'inauguration, Fred Perlerin a raconté que, déjà en 1915, quatre maisons du village avaient l'électricité. « En 2015, 100 ans plus tard, il y a maintenant quatre bornes électriques pour remplir les chars. Comme quoi on continue d'être d'avant garde! »

Attirer les visiteurs

La Municipalité espère que cette initiative incitera les quelque 7000 utilisateurs de voitures électriques québécois à venir visiter le pays de Fred Pellerin et à consommer dans les différents commerces et restaurants, pendant que leur véhicule se recharge gratuitement. « Ça devient une destination pour les véhicules électriques », dit l'initiateur du projet, Gilbert Guertin.

Le Montréalais Jean Désy, propriétaire d'une voiture électrique, estime que la présence de bornes en région rurale est nécessaire. « Avec les bornes ultras rapides qui sont sur les axes routiers, lors qu'on entre dans le territoire, d'avoir des endroits pour se brancher et finaliser la recharge, c'est très important. Ça vient enlever l'anxiété que les gens ont vis-à-vis des voitures électriques », soutient-il. 

Un phénomène qui se répand dans la région

Outre Saint-Élie-Caxton, les municipalités de la Mauricie sont de plus en plus nombreuses à installer des bornes de recharge, notamment pour attirer les visiteurs, mais également pour encourager la communauté locale à se tourner vers ce type de voiture. 

Saint-Alexis-des-Monts a installé des bornes sur son territoire dernièrement et d'autres devraient être apparaître au Lac-à-l'Eau-Claire. La Ville de Shawinigan s'est quant à elle dotée de huit bornes de recharge publiques de voitures électriques en 2015.

Plus d'articles

Commentaires