Retour

Le Village québécois d'antan cherche du soutien pour ses rénovations

Le Village québécois d'antan de Drummondville enregistre une forte croissance depuis dix ans. Les profits engrangés ne suffiront cependant pas à payer les travaux d'entretien et de rénovations dont a besoin le site touristique.

Le directeur général du Village, Guy Bellehumeur, a expliqué au micro de l’émission Facteur matinal que la planification stratégique de l’attrait touristique a été revue pour permettre, entre entres, de mettre l’accent sur la pérennité du site.

Un plan de rénovations échelonné sur trois ans a été retenu. Les coûts associés aux travaux seraient de sept millions de dollars.

La direction du Village québécois d’antan compte se tourner vers Patrimoine Canada et le ministère québécois de la Culture pour obtenir une reconnaissance nationale comme lieu patrimonial.

La Ville de Drummondville se serait aussi dite prête à venir en aide au site, selon ce que Québec et Ottawa apporteront comme soutien.

Le Village québécois d’antan accueille 200 000 visiteurs par année. Il regroupe plus d’une centaine de bâtiments d’époque.

Plus d'articles