L'exposition Moi, à mon plus beau s'arrête pour la première fois en Mauricie. Une occasion de découvrir les œuvres peintes par celui qui était surtout connu pour son talent de cinéaste.

Un texte de Claudie Simard

Dans cette rétrospective de l’artiste, on reprend le parcours de Gilles Carle qui a fait ses études à l’École des beaux-arts.

L’exposition présentée au Foyer du Centre des arts de Shawinigan jusqu’au 20 août 2017 rassemble 25 œuvres.

En entrevue à l’émission Facteur matinal, Chloé Sainte-Marie qui a été sa conjointe, a expliqué que Gilles Carle n’avait pas tendance à conserver ses oeuvres peintes.

Ensemble, les collections de Chloé Sainte-Marie et de la Fondation Maison Gilles-Carle comportent 49 œuvres.

Cependant, Chloé Sainte-Marie affirme avoir plus de 500 œuvres dessinées de la main de l’artiste.

Une exposition unique chaque fois

L’automne dernier, l’exposition a été présentée à Montréal, mais les œuvres étaient différentes.

Chloé Saint-Marie explique qu’elle souhaitait que ce soient les organisateurs de Culture Shawinigan qui fassent les choix, pour que l’exposition soit « colorée par l’esprit des gens de la place ».

Elle ajoute qu’elle avait « hâte qu’elle vienne dans la région parce que Gilles y était très attaché ».

Chloé Sainte-Marie mentionne que Gilles Carle a entre autres tourné le film La postière à Saint-Narcisse en Mauricie.

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Un avion s'écrase dans un arbre





Rabais de la semaine