Retour

Les Atikamekw blâment Hydro-Québec pour les pannes d’électricité qui affectent Manawan

Le chef des Atikamekw de Manawan, Jean-Roch Ottawa, accuse Hydro-Québec d'inaction pour les pannes de courant qui affectent sa communauté depuis plusieurs années.

Le chef Ottawa apporte comme exemple la panne du samedi 20 janvier qui a privé la communauté autochtone d’électricité pendant plus de 19 heures consécutives au cours desquelles le chauffage et l’eau chaude étaient inexistants.

Le chef Ottawa a transmis mercredi une lettre au PDG d’Hydro-Québec, Éric Martel, pour lui faire part de son mécontentement et l’inviter à le rencontrer afin de déterminer les actions à prendre dans les plus brefs délais.

Jean-Roch Ottawa avance, en se basant dit-il sur des chiffres d’Hydro-Québec, qu’en l’espace de seulement huit mois, les résidents de Manawan avaient été privés de courant pendant près de 100 heures au total.

Le leader atikamekw soutient de plus que les pannes répétées contreviennent à une convention signée en 1979 qui stipule qu’Hydro-Québec doit raccorder la communauté de Manawan au réseau de transport d’électricité et assurer l’entretien, la réparation et le maintien de ce réseau.

« En plus des délais déraisonnables imposés à la clientèle de Manawan, nous constatons également qu’Hydro-Québec priorise d’autres pannes sans fournir d’explications valables et elle ne fournit pas les ressources spécialisées afin de rétablir le service dans des temps acceptables, » soutient le chef des Atikamewk de Manawan.

Plus d'articles