Retour

Les citoyens de Batiscan disent non au projet de Parc Éco-Nature

Les opposants au projet de parc Éco-Nature à Batiscan ont remporté le référendum avec 312 voix contre 256. La population de Bastican était appelée à trancher, ce dimanche, sur le projet de la Municipalité qui vise à créer un parc public le long de la plage de Batiscan.

Un texte de Marie-Ève Trudel

Le taux de participation au référendum s'élève à un peu plus de 60 %, avec 571 citoyens qui ont exercé leur droit de vote sur un total de 927 citoyens.

La mairesse, Sonya Auclair, qui a fait du parc Éco-Nature son cheval de bataille lors de la dernière campagne électorale, compte maintenant rencontrer les opposants au projet pour écouter leurs propositions. En entrevue à l'émission Chez nous le matin, elle a spécifié qu'elle entend demander aux citoyens ce qu'ils attendent de la Municipalité. 

Elle maintient que son projet a raison d'être : « Il faut attirer le tourisme, parce qu'on est comme tous les autres petits villages, on vit une dévitalisation », dit-elle. 

À l'issue du référendum, Sonya Auclair affirme prendre une importante part de responsabilité, sachant qu'elle travaille à temps partiel à la mairie. « Si j'avais eu autant de temps pour faire le porte-à-porte que les autres ont fait, les gens qui étaient contre, je pense que j'aurais pu mieux expliquer », dit-elle.

Un projet qui divise

Le projet, qui prévoit notamment l'achat et l'aménagement des terrains qui longent le fleuve du quai municipal jusqu'au pont de la rivière Batiscan, divise les résidents.

Les propriétaires riverains ont formé un comité et s'opposent fermement au projet, notamment parce qu'ils craignent une dévaluation de leur maison.

Plus d'articles

Commentaires