Retour

Les écoles de la Mauricie et du Centre-du-Québec s’adaptent à la vague de chaleur

Certains élèves de la région ont droit à des récréations plus longues pour leur permettre de profiter de l'ombre et d'échapper à la chaleur des classes. Contrairement à d'autres endroits cependant, les Commissions scolaires de l'Énergie, de la Riveraine et du Chemin-du-Roy comptabilisent les absences des élèves.

« Si les parents veulent garder les parents à la maison, il faut rapporter les absences, comme d’habitude », explique la conseillère en communication de la Commission scolaire du Chemin-du-Roy, Anne-Marie Bellerose.

Stuation qui n’est pas exceptionnelle

Les vagues de chaleur comme celle-ci sont certes inhabituelles à la fin septembre, mais c’est similaire à ce qui se passe parfois en fin d’année scolaire. Les écoles savent donc comment réagir en de tels cas.

Les enseignants s’assurent notamment que les élèves sont bien hydratés.

Les lumières restent éteintes si possible. De plus, certaines écoles ouvrent les fenêtres la nuit pour laisser entrer la fraîcheur et les referment le jour.

Peu de classes climatisées

En Mauricie et au Centre-du-Québec, peu de classes sont climatisées. La Commission scolaire la Riveraine est celle qui en compte le plus.

Dans les écoles qui comptent des classes climatisées, des rotations ont été instaurées pour permettre à tous les élèves de profiter d’une période à l’air frais.

D'après les informations d'Olivier Caron

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Une caméra de sécurité montre quelque chose d'extraordinaire





Rabais de la semaine