Retour

Les élèves de Saint-Boniface unis pour l'agrandissement de leur école

Les élèves de l'École Sainte-Marie, à Saint-Boniface, sont arrivés en classe vêtus d'un t-shirt vert sur lequel on pouvait lire : Unis pour notre école.

Les parents veulent ainsi démontrer leur volonté au ministre de l'Éducation, Sébastien Proulx, qui a promis de trancher sur l'avenir de la petite école avant le 15 juin. Les parents réclament toujours l'agrandissement de leur école.

Le nombre d'enfants à Saint-Boniface est en constante progression, ce qui fait que l'école primaire est trop petite. Les élèves de 5e et de 6e années du primaire suivront leurs cours dans l'édifice de la Municipalité pour l'année scolaire 2016-2017, mais pour les années suivantes il est possible que les élèves soient forcés de se déplacer à Shawinigan-Sud.

Le député de Saint-Mauricie, Pierre Giguère, s'est lui aussi procuré des chandails verts pour soutenir le comité de parent. « On veut moins de décrochage, donc je ne suis pas sûr que ce soit une bonne idée de prendre des élèves en milieu rural pour ensuite les placer dans un milieu urbain », soutient le député.

Pierre Giguère a lui-même sensibilisé Sébastien Proulx lors d'une rencontre au cours de laquelle le ministre lui aurait promis une réponse avant la fin des classes.

En permettant d'agrandir Sainte-Marie, Sébastien Proulx dérogerait ainsi à la règle en vigueur au Québec en matière de répartition des élèves au sein d'une même commission scolaire. Cette règle veut qu'un élève puisse être obligé de fréquenter une autre école sur le territoire pourvu que le déplacement ne dépasse pas 20 kilomètres.

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Un enfant impressionne à la batterie dans le métro de New York





Rabais de la semaine