Retour

Les élèves du primaire de Maskinongé pourraient être réunis sous un même toît

L'école primaire Saint-Joseph à Maskinongé pourrait être agrandie pour accueillir les élèves de l'école Marie-Immaculée. C'est l'option retenue par la Commission scolaire du Chemin-du-Roy.

Le conseil des commissaires affirme que les expertises géotechniques et l'étude de faisabilité en structure ont révélé qu'il était désavantageux de consolider l'école Marie-Immaculée.

Le gouvernement du Québec doit donner son feu vert officiel pour que le projet aille de l’avant.

Les quelque 75 élèves de l'école Marie-Immaculée de Maskinongé ont été évacués de leur établissement, il y a un an, en raison de fissures décelées dans les fondations.

Les enfants avaient été relogés au Centre communautaire de la municipalité pour continuer leur enseignement. Ils y termineront d’ailleurs l’année scolaire en cours.

Le coût des travaux de rénovation de l’école Marie-Immaculée aurait pu s’élever jusqu’à un million de dollars, avait alors déclaré la directrice générale de la commission scolaire, Hélène Corneau.

Plus d'articles