Retour

Les familles des victimes du triple meurtre de Trois-Rivières témoignent

Les familles des victimes témoignent au troisième jour des plaidoiries sur la peine du deuxième accusé dans l'affaire du triple meurtre survenu sur la rue Sicard à Trois-Rivières. 

Les témoignages des familles font l'objet d'une ordonnance de non-publication. C'est l'occasion pour elles d'expliquer les conséquences de ces meurtres sur leur vie. Deux soeurs et l'ami de coeur de l'une d'elles ont été abattus le 11 février 2014. Les victimes étaient âgées entre 17 et 22 ans.

Au terme des plaidoiries sur la peine, le juge Raymond Pronovost devra déterminer si l'accusé, qui était âgé de 17 ans au moment des faits, doit être assujetti à une peine pour adulte ou pour adolescent.

L'accusé a plaidé coupable en juin aux trois chefs de meurtre prémédité et aux trois chefs de complot pour meurtre qui pesaient contre lui. La décision du juge aura un grand impact sur la nature de la peine dont il écopera.

L'autre accusé dans cette affaire, Kaven Sirois, a été assujetti à une peine pour adulte. Il a été condamné à la prison à vie. Il a l'intention de contester le fait qu'il ait été jugé comme un adulte.

Les plaidoiries sur la peine du plus âgé des accusés se poursuivront demain avec le dernier témoin de la poursuite, le psychiatre expert Dr Martin Gignac.

Avec les informations de Maude Montembeault

Plus d'articles

Commentaires