Retour

Les majorettes de Shawinigan célèbrent leurs 60 ans

Des dizaines d'anciennes majorettes se réunissent samedi soir à Shawinigan-Sud afin de célébrer les 60 ans de leur groupe qui a été actif entre 1957 et 1987. Cette rencontre constitue pour plusieurs l'occasion de se remémorer les souvenirs d'une époque où les majorettes étaient très présentes dans l'espace public.

Un texte d'Anne-Andrée Daneau

Dans les années 60 et 70, les majorettes précédaient les fanfares lors de la plupart des fêtes municipales et des carnavals. À Shawinigan, c'est plus de 1700 musiciennes et danseuses qui ont défilé dans les rues sur une période de trente ans.

Le mouvement a, entre autres, donné la chance à plusieurs jeunes filles de voyager alors qu'elles n'en auraient pas eu les moyens financiers.

La troupe a vu le jour grâce à la vision de la famille Pellerin dont le seul membre fondateur encore vivant, Louis-Georges Pellerin, compte être de la rencontre.

Selon son fils, Michel Pellerin, les majorettes de Shawinigan se sont démarquées avec leur corps de tambours et leurs clairons. Il estime que c'était un groupe innovateur pour l'époque qui en a influencé plusieurs autres du Québec. Elles ont été championnes provinciales, mais aussi canadiennes durant une longue période.

Plusieurs soulignent qu'au-delà de l'apprentissage musical, les majorettes ont permis à certaines de se préparer à la vie adulte.

Quelques groupes de majorettes sont encore bien vivants dans la province, tels que Les Éclairs de Québec et les Clés de sol de Taschereau.

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Un enfant impressionne à la batterie dans le métro de New York





Rabais de la semaine