Retour

Les musulmans de Shawinigan rassurés par leurs élus

Le maire de Shawinigan, Michel Angers, ainsi que le ministre et député de St-Maurice - Champlain François, Philippe Champagne, ont rencontré lundi soir des membres du Centre culturel musulman de Shawinigan.

Un texte de Michel Saba

Les deux élus ont voulu rassurer et apporter leur soutien à la communauté musulmane de Shawinigan.

Ils ont rassuré la communauté musulmane. On est sortis satisfaits de cette rencontre.

Abdoulaye Souley, vice-président du Centre musulman de Shawinigan

Ils se sont rendus au Centre culturel musulman de Shawinigan où s'est tenue une rencontre d'une heure et demi.

Une vingtaine de membres de la communauté étaient présents, de même que la coordonnatrice du Service d'accueil des nouveaux arrivants (SANA) et deux conseillers municipaux de la Ville de Shawinigan.

« Agréablement surpris »

Le vice-président du Centre musulman de Shawinigan, Abdoulaye Souley, a constaté que « toute la population nous soutient. »

Il a également remarqué qu'il y avait davantage de sécurité autour de la mosquée. « On a été agréablement surpris de voir des autopatrouilles qui surveillent la mosquée », a-t-il déclaré en entrevue à l'émission Facteur matinal.

Ça rassure, même si on n'a jamais été inquiété de manière importante.

Abdoulaye Souley, vice-président du Centre musulman de Shawinigan

M. Souley a aussi été surpris de constater que ses collègues de travail lui ont présenté « des condoléances, comme si j'avais perdu de la famille. Tout le monde est passé dans mon bureau pour me soutenir moralement. »

L'homme insiste : « La haine, c'est quelque chose à combattre. Avec le dialogue, tout peut se résoudre. » Heureusement, « dans notre entourage, on ne le sent pas. On est entouré de bonnes personnes », conclut-il.

Plus d'articles

Vidéo du jour


Ce garçon se fait prendre par le reste de sa famille!





Rabais de la semaine