Retour

Les Nuits Polaires : une 12e année festive à Trois-Rivières

Les Nuits Polaires sont de retour pour une 12e année à Trois-Rivières. Le coût d'envoi est donné samedi avec le parc à neige pour les enfants au parc portuaire, des feux d'artifice en soirée et un spectacle du groupe Hitlist.

Un texte de Catherine Bouchard

C'est une programmation relevée qui attend les festivaliers cette année, avec le chanteur québécois Karim Ouellet en spectacle sur la scène extérieure de la rue des Forges, le 24 février, qui sera suivi en soirée par l'Australien, Kim Churchill.

Pour la dernière fin de semaine du festival, le 3 mars, le rap sera à l'honneur avec un jeune rappeur montréalais, Zach Zoya, suivi de Lary Kidd. Le festival sera clotûré par le groupe Alaclair ensemble.

Parmi les nouveautés cette année, on attend notamment le OFF Festival.

« Il y a plein d'établissements au centre-ville qui se joignent aux Nuits Polaires. [...] C'est la grosse nouveauté cette année. On grandit vraiment l'événement des Nuits Polaires », affirme l'agente de communications pour la Corporation des événements de Trois-Rivières, Valérie Patry.

En plus des différents spectacles, un parc à neige est aménagé au parc portuaire pour les enfants et plusieurs commerçants ont installé des terrasses au centre-ville.

Autre nouveauté, des articles promotionnels seront en vente, notamment un bandana, pour créer un sentiment d'appartenance au festival. Le tout s'inspire du festival de l'Igloofest.

« Le bandana ne coûte presque rien (5 $) et on peut le porter toute la soirée, tout l'hiver. L'objectif, c'est que de plus en plus de gens à Trois-Rivières affichent les couleurs des Nuits Polaires et qu'on développe ce sentiment de fierté de notre festival hivernal, qu'on développement ce sentiment de fierté d'être trifluvien », élabore Mme Patry.

Plus d'articles

Vidéo du jour


Une mère et son fils offrent une danse inoubliable





Rabais de la semaine