Retour

Les oies blanches au rendez-vous malgré le printemps frisquet

La halte migratoire de centaines de milliers d'oiseaux attire encore les amants de la nature à Baie-du-Febvre au Centre-du-Québec. Malgré le temps froid des derniers jours, les oiseaux et les touristes sont au rendez-vous.

« Elles [les oies] sont toujours en aussi grand nombre. Elles ne nous oublient pas », dit la responsable du centre d'interprétation de Baie-du-Febvre, Nathalie Grandmond.

Environ 175 000 oies blanches ont fait escale à Baie-du-Febvre depuis une semaine et demie, estime-t-elle.

Les oies arrivent du sud de la Floride, de la Caroline du Sud et du Golf du Mexique où elles ont passé l'hiver.

Sur la route qui les mène au nord, elles choisissent Baie-du-Febvre pour faire le plein d'énergie. Il y a de l'eau en abondance et surtout des champs remplis de maïs tombés au sol lors des récoltes de l'automne dernier.

Le spectacle migratoire de Baie-du-Febvre se poursuivra encore pendant les trois prochaines semaines. N'en déplaise à certains, plus il fera froid, plus les oies prolongeront leur séjour dans la région.

D'après les informations de Pierre Marceau

Plus d'articles