Retour

Les parents d’enfants lourdement handicapés dénoncent les critères trop sévères d’une aide financière de Québec

Le Regroupement d'organismes de personnes handicapées de la Mauricie et celui du Centre-du-Québec estiment que les critères pour obtenir le supplément pour enfants handicapés nécessitant des soins exceptionnels sont trop restrictifs.

Depuis l'implantation du nouveau programme, seulement 900 familles sur 2 700 au Québec ont reçu une réponse positive à leur demande. Cette proportion d’admissibilité est insuffisante selon les regroupements d’associations de la Mauricie et du Centre-du-Québec qui comptent plus de 1400 familles.

Martin Houle, parent d’une jeune fille handicapée et président de l'association Fiers, estime que la bureaucratie n’est pas adaptée à la réalité des familles qui ont des enfants handicapés nécessitant des soins exceptionnels.

« Là on est en train d’évaluer des dossiers, on n’est pas en train d’évaluer des personnes, c’est ça que je ne comprends pas. Si on évaluait la personne plutôt qu’un dossier on comprendrait c’est quoi la détresse des parents », déplore-t-il.

Les regroupements d’associations demandent au ministre de la Santé, Gaétan Barrette, d’élargir les critères d’admissibilité au programme qui dispose d’un budget de 10 millions de dollars. Les familles admissibles reçoivent 947$ par mois.

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Un drone filme la beauté de l'Australie





Concours!



Rabais de la semaine