Retour

Les parents plus nombreux à chercher un répit en Mauricie

La demande pour du répit aux parents est de plus en plus forte dans la région. En un an, le nombre d'enfants qu'accueille la Maison des familles du Rivage à Trois-Rivières a presque doublé.

Tous les jours, le centre à but non lucratif accueille 14 enfants par jour alors que l'an dernier, ils étaient huit à bénéficier du service. Plusieurs familles sont référées à ce centre par le système de santé. La demande est si criante que plusieurs familles sont en attente d’une place.

Plusieurs parents qui utilisent gratuitement le service ont des familles nombreuses, sont monoparentaux ou ont un enfant vivant avec un trouble du spectre de l’autisme.

« J'ai des parents qui ont besoin de repos parce qu'il y a la venue d'un autre enfant, j'ai des enfants qui ont besoin de socialiser, il y a des enfants qui sont des retards légers ou des retards de développement et ici c'est un environnement où ils sont stimulés », explique la directrice générale, Isabelle Champagne.

Cindy Plante utilise le service depuis deux ans. Sa fille et son conjoint ont souffert de problèmes de santé. Le centre lui permet de souffler un peu.

La maison des familles du Rivage peut continuer ses opérations grâce à une aide gouvernementale et à des dons du public.

La direction, elle, espère bénéficier de subventions à long terme afin d'aider davantage de familles dans le besoin.

Avec les informations d'Anne-Andrée Daneau.

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Une caméra de sécurité montre quelque chose d'extraordinaire





Rabais de la semaine