Retour

Les pianos publics font résonner La vie en rose

Les pianos publics de Trois-Rivières ont tous fait résonner les notes de la chanson La vie en rose d'Édith Piaf sur le coup de midi, jeudi. Ils prenaient ainsi part à un mouvement panquébécois réunissant 42 pianos et une soixantaine d'artistes.

En plus de faire la promotion des instruments de musique mis à la disposition du public pour emplir les villes de mélodies, il s'agissait aussi d'un hommage à Édith Piaf, qui aurait célébré ses 100 ans cette année.

À Trois-Rivières, la musicienne Julie Hamelin était au clavier du piano situé devant le Musée québécois de culture populaire. Samuel Thellend et Samirah Dupuis étaient à proximité du musée Boréalis. Du côté de la place du Flambeau, ce sont Catherine Paquette, finissante du Conservatoire de musique de Trois-Rivières, et la chanteuse Catherine Laurin qui ont donné vie aux paroles de la Môme.

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Ils en repêchent par milliers chaque année à Amsterdam





Rabais de la semaine