Retour

Les pianos publics font résonner La vie en rose

Les pianos publics de Trois-Rivières ont tous fait résonner les notes de la chanson La vie en rose d'Édith Piaf sur le coup de midi, jeudi. Ils prenaient ainsi part à un mouvement panquébécois réunissant 42 pianos et une soixantaine d'artistes.

En plus de faire la promotion des instruments de musique mis à la disposition du public pour emplir les villes de mélodies, il s'agissait aussi d'un hommage à Édith Piaf, qui aurait célébré ses 100 ans cette année.

À Trois-Rivières, la musicienne Julie Hamelin était au clavier du piano situé devant le Musée québécois de culture populaire. Samuel Thellend et Samirah Dupuis étaient à proximité du musée Boréalis. Du côté de la place du Flambeau, ce sont Catherine Paquette, finissante du Conservatoire de musique de Trois-Rivières, et la chanteuse Catherine Laurin qui ont donné vie aux paroles de la Môme.

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Le secret derrière les trop longues douches de ce jeune homme...





Rabais de la semaine