Retour

Les préposés aux bénéficiaires seront plus nombreux dès l'automne

Il y aura bientôt un peu plus de préposés aux bénéficiaires en Mauricie et au Centre-du-Québec. Seize personnes ont été embauchées par le CIUSSS de la région pour pallier la pénurie d'employés et la direction régionale de la santé souhaite que ce ne soit qu'un début.

Un texte de Camille Carpentier

Ce recrutement a été possible grâce à un programme de reconnaissance des acquis lancé en juin.

Pour le CIUSSS de la Mauricie et du Centre-du-Québec, c’est une manière de faciliter l'embauche, car la pénurie d'employés est criante.

En tout, 75 personnes ont envoyé leur candidature. De ce nombre, 50 candidatures ont été retenues et 16 personnes ont déjà été acceptées. Celles-ci travailleront dans un établissement du CIUSSS pendant leurs études, mais comme aides de service. Elles pourront travailler comme préposées aux bénéficiaires et ainsi avoir des responsabilités plus importantes une fois leur formation complétée au cours de l’automne.

Ce programme offre aux gens qui ont une expérience personnelle ou professionnelle pertinente de compléter leur formation sur les bancs d'école.

Le programme de reconnaissance des acquis existait déjà, mais maintenant, le CIUSSS s'engage à payer cette formation complémentaire et à offrir un emploi de préposé aux bénéficiaires une fois que les candidats auront obtenu leur diplôme.

Toutefois, le CIUSSS est conscient que plus doit être fait pour améliorer les conditions de travail de ses employés.

« On travaille beaucoup sur la valorisation des préposés, parce qu'une fois qu'on les a embauchés il faut les retenir, note Louis Brunelle. C'est un travail qui est extrêmement important pour l'ensemble soit des résidents ou des usagers. On veut aussi améliorer leurs conditions d'exercice. »

Le syndicat espère que ces nouvelles embauches permettront d’offrir de meilleures conditions de travail rapidement aux préposés aux bénéficiaires qui sont à bout de souffle.

« C'est vraiment un projet qui devrait être adopté par toutes les régions administratives au Québec, c'est vraiment un projet que je trouve innovateur et concret, qui va mener avec du personnel formé adéquatement », croit le président du Syndicat du personnel para-technique, des services auxiliaires et de métiers, Pascal Bastarache.

La direction régionale de la santé espère embaucher 150 nouveaux préposés d’ici le mois de mars.

D'ailleurs, le CIUSSS lancera à l'automne un programme de formation complet de préposés aux bénéficiaires, destiné à tous ceux qui veulent pratiquer ce métier.

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Toute la vérité sur la Vierge





Concours!



Rabais de la semaine