Retour

Les professeurs du Cégep de Trois-Rivières disent « oui » à la grève

Les enseignants du Cégep de Trois-Rivières se sont prononcés en faveur d'un mandat de grève rotative de six jours vendredi dans une proportion de 84 %. Un vote similaire a eu lieu au cours des derniers jours dans les autres cégeps de la région.

Un texte de Marie-Ève Trudel

Plus de 215 professeurs ont exprimé leur droit de vote au Cégep de Trois-Rivières. 

Le mandat propose six journées de grèves tournantes qui pourraient être déclenchées à des moments stratégiques au cours des négociations avec le gouvernement du Québec concernant le renouvellement des conventions collectives des employés des secteurs public et parapublic. Ils sont sans contrat de travail depuis le 31 mars dernier.

« Nous sommes mûrs à augmenter la pression sur la partie patronale », a dit le président du Syndicat des professeurs et professeures du Cégep de Trois-Rivières, Jean Fournier, en entrevue à Chez nous le matin vendredi.

Les employés de soutien du Cégep de Trois-Rivières ont quant à eux voté pour le mandat de grève dans une proportion de 72 % un peu plus tôt cette semaine.

Les membres du Syndicat de l'enseignement des Vieilles-Forges se sont prononcés lundi le 21 septembre à 82 % pour un mandat de six journées de grèves tournantes.

Plus d'articles

Commentaires