Retour

Les travailleurs en lock-out de l'ABI reçoivent un autre appui

Les travailleurs en lock-out de l'Aluminerie de Bécancour (ABI) ont reçu le soutien de la FTQ-construction, mardi matin.

Les représentants syndicaux ont encouragé les travailleurs présents sur la ligne de piquetage à ne pas baisser les bras face à la direction de l’usine.

Un chèque de 8000 $ a aussi été remis en guise de soutien financier.

Bientôt six mois de conflit

Alors que le lockout entrera dans sa 23e semaine, jeudi, les négociations devant le médiateur vont se poursuivre mardi prochain.

Le Tribunal administratif du travail (TAT) entendra sur le fond, mercredi, les plaintes des Métallos concernant l’embauche de briseurs de grève présumés.

Le TAT a déjà ordonné les renvois d’au moins un briseur de grève.

Le syndicat prétend qu’il y a encore d’autres travailleurs présents dans l’usine qui ne sont pas du personnel-cadre.

Avec les informations de Pierre Marceau

Plus d'articles

Vidéo du jour


Les régimes: 10 mythes tenaces