Retour

Les Vélos de quartier fermés pour l'hiver et inquiets pour la suite

L'inquiétude règne aux Vélos de quartier de Trois-Rivières, contraints de fermer boutique cet hiver en raison d'une pression financière trop forte. Trois employés ont été mis à pied. Le conseil d'administration en est même actuellement à réévaluer la possibilité de rouvrir.

Un texte de Marie-Ève Trudel

La coordonnatrice des Vélos de quartier, Caroline Guay, ne nie pas que la survie de l'entreprise d'économie sociale est compromise, mais elle affirme être toujours « en mode solutions ». Elle est inquiète, mais refuse de baisser les bras.

« C'est un service essentiel, on est dans la lutte à la pauvreté », explique-t-elle, ajoutant que la décision de fermer l'atelier a été crève-coeur.

Au moment de lancer son service de vélos d'hiver en septembre dernier, l'institution qui a pignon sur rue dans le secteur Cap-de-la-Madeleine était « en effort ultime » explique Caroline Guay.

Une subvention non accordée

Dernièrement, l'organisme a vu sa demande de subvention au Fonds d'appui au rayonnement des régions (FARR) être déclinée. Cette subvention de quelques dizaines de milliers de dollars aurait permis de maintenir le salaire d'un technicien responsable de l'entretien et des réparations.

Outre les revenus des ventes et des locations, les Vélos de quartier vivent principalement grâce à une subvention annuelle de 24 000 $ de la Ville de Trois-Rivières.

Le porte-parole de la Ville, Yvan Toutant, rappelle qu'il y a des critères bien précis pour accorder une subvention. Il n'est pas en mesure de dire si cette subvention pourrait éventuellement être bonifiée.

Une solution temporaire

Pour cet hiver, c'est un partenaire des Vélos de quartier, la Friperie Accès Sports située sur la rue Chamflour, qui a pris le relais pour la location des vélos. Tant et aussi longtemps qu'il y a des vélos de rechange, l'organisme peut assurer le service de location, mais sans plus.

« Pour les réparations, moi je ne peux rien faire malheureusement », explique la responsable du service, Sylvie Fortin. Elle dit recevoir plusieurs appels de clients qui s'interrogent sur la fermeture actuelle des Vélos de quartier.

La fermeture des Vélos de quartier a aussi un effet domino dans le milieu communautaire, notamment chez les Artisans de la Paix, organisme qui chapeaute la Friperie Accès Sports.

« Quand on a des vélos qu'on reçoit en dons, on les fait tous vérifier par les Vélos de quartier justement pour pouvoir les remettre en circulation par la suite. Donc là présentement, on a des vélos en attente d'être vérifiés », explique Robert Tardif, directeur général des Artisans de la Paix.

Les réparations peuvent se faire dans les boutiques spécialisées comme Laferté Bibycle, qui a accueilli une poignée de clients des Vélos de quartier au cours des dernières semaines.

Chez Laferté Bicycle, on explique que le maintien des activités hivernales est en bonne partie attribuable à la vente de vélos à pneus surdimensionnés. L'entreprise estime qu'elle ne pourrait pas vivre seulement de réparations en hiver et comprend aisément la précarité vécue aux Vélos de quartier, où les revenus sont beaucoup moindres.

Plus d'articles

Vidéo du jour


Ce garçon se fait prendre par le reste de sa famille!





Rabais de la semaine