Retour

Les victimes de la pyrrhotite se sentent délaissées

La Coalition d'aide aux victimes de la pyrrhotite aimerait que son dossier avance à la même vitesse que d'autres crises plus spectaculaires, comme celle des inondations printanières.

Le regroupement dénonce devoir insister depuis huit ans pour obtenir de l'aide, alors que d'autres sinistres ont suscité des réactions immédiates de la part des gouvernements.

Par cette sortie, le président de la Coalition, Alain Gélinas, insiste pour dire qu'il est loin de dénoncer l'aide apportée aux sinistrés des plus récentes inondations. Québec a annoncé une aide financière de 350 millions de dollars pour les propriétaires victimes de la crue exceptionnelle des eaux.

« On voit une autre crise, qui n'est pas pareille, plus spectaculaire parce qu'on voit vraiment la misère des gens parce qu'il y a de l'eau partout, indique-t-il. Le 350 millions est sorti vite. En tant que victime de la pyrrohtite, j'aimerais ça avoir accès à ce portefeuille-là moi aussi. »

La Coalition demande également que des normes claires et précises sur le béton soient déterminées, afin de pouvoir régler la crise et éviter qu'elle ne se répète.

Depuis 2011, le gouvernement du Québec a injecté 52 millions de dollars en aide aux quelques 2000 propriétaires victimes de la pyrrhotite, dont la plupart sont en Mauricie. De son côté, Ottawa a annoncé un investissement de 30 millions de dollars sur trois ans.

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Un avion s'écrase dans un arbre





Rabais de la semaine