Retour

Lock-out à l'ABI : le syndicat toujours sans nouvelles du médiateur

Plus d'une semaine après la nomination par Québec de Lucien Bouchard comme médiateur spécial dans le dossier du lock-out à l'ABI, le syndicat n'a toujours pas eu de ses nouvelles.

Les travailleurs demeurent tout de même confiants d’avoir de ses nouvelles au cours des prochaines semaines.

Les 1030 travailleurs d’ABI disent garder le moral grâce à l’appui de nombreux syndicats et sections locales depuis le début du conflit il y a presque quatre mois.

Encore jeudi, ils ont reçu un don de 20 000 $ de l’Association internationale des machinistes et des travailleurs de l’aérospatiale.

Ces dons permettent aux travailleurs de recevoir une allocation hebdomadaire de 625 $ alors qu’elle était de 500 $ au début du lock-out, le 11 janvier dernier.

Des travailleurs devant les actionnaires d’Alcoa

Une centaine de travailleurs en lock-out d’ABI se rendront à Pittsburgh la semaine prochaine pour assister à l’assemblée des actionnaires d’Alcoa.

Ils veulent se faire entendre par actionnaires de la multinationale, qui possède avec Rio Tinto l’usine de Bécancour.

Plus d'articles

Vidéo du jour


Bataille entre un criquet et une guêpe: qui gagnera?





Rabais de la semaine