Retour

Lutte contre la pauvreté : Trois-Rivières ciblée par Ottawa

Ottawa annonce un projet de lutte contre la pauvreté qui servira de fondement à une stratégie plus globale de réduction de la pauvreté au Canada.

Le ministre de la Famille, des Enfants et du Développement social, Jean-Yves Duclos, a annoncé vendredi matin à Saint-Jean, au Nouveau-Brunswick, que des études de cas seront menées dans six localités canadiennes pour obtenir une meilleure compréhension du phénomène.

Le projet sera d'abord lancé à Saint-Jean. Il s'étendra ensuite à Trois-Rivières, Toronto, Winnipeg, Yellowknife et Tisdale, en Saskatchewan.

Les responsables recueilleront les commentaires de gens qui vivent dans la pauvreté ainsi que les recommandations des organismes qui offrent des programmes d'aide aux démunis.

La ville de Saint-Jean a été choisie notamment à cause de son taux de pauvreté. Elle a le taux de pauvreté le plus élevé chez les enfants (31 %) parmi les villes canadiennes d'une certaine taille.

Le gouvernement fédéral veut aussi s'inspirer d'initiatives de lutte contre la pauvreté originales, selon le ministre Duclos. « Il y a des initiatives importantes et intéressantes qui ont été prises au cours des dernières années à Saint-Jean, qui semblent bien fonctionner et on veut s'en inspirer pour inspirer d'autres communautés à l'échelle du pays. »

Selon Randy Hatdield, le directeur général du Human Development Council de Saint-Jean, un organisme qui lutte contre la pauvreté, des recherches ont permis de bien cerner le phénomène de la pauvreté à Saint-Jean et d'identifier des axes d'intervention pour les cinq quartiers les plus touchés.

« Je pense que l'annonce d'aujourd'hui se veut une reconnaissance [...] du fait que Saint-Jean est une ville déterminée à faire des changements », a affirmé Randy Hatfield après l'annonce.

Plus d'articles

Commentaires