Retour

Mandat de grève de six jours : les enseignants de la Commission scolaire du Chemin-du-Roy disent « oui »

Les membres du Syndicat de l'enseignement des Vieilles-Forges se sont prononcés à 82 % pour un mandat de six journées de grèves tournantes.

764 membres ont participé au scrutin. Le Syndicat représente le personnel enseignant de la Commission scolaire du Chemin-du-Roy, qui couvre le territoire allant de Sainte-Anne-de-la-Pérade à Maskinongé, en Mauricie.

Le mandat propose six journées de grèves tournantes qui pourraient être déclenchées au moment jugé opportun, dépendamment des négociations en cours avec le gouvernement du Québec au sujet du renouvellement des conventions collectives.

Les six jours de grève ne devraient pas être pris en bloc, selon le syndicat des Vieilles-Forges. Le Code du travail stipule que le syndicat doit faire connaître le moment de la grève sept jours avant qu'elle n'ait lieu.

Le Front commun syndical, qui regroupe 400 000 employés des secteurs public et parapublic au Québec, avait annoncé le lancement de consultation pour ce mandat de grève au début du mois.

« Le gouvernement ne bouge pas aux tables de négociations », a dit la présidente du syndicat des Vieilles-Forges, Claudia Cousin.

La convention collective des employés des secteurs public et parapublic au Québec est venue à échéance le 31 mars dernier. Depuis, le gouvernement et ses employés ne sont toujours pas parvenus à s'entendre sur les termes d'une nouvelle convention collective.

Plus d'articles

Commentaires