Retour

Manifestations de camionneurs en Mauricie et au Centre-du-Québec

Des centaines de membres de l'Association nationale des camionneurs artisans inc. (ANCAI) ont livré, avec leurs camions, des lettres à leurs députés dans toutes les régions du Québec, lundi.

En Mauricie et au Centre-du-Québec, les camionneurs ont manifesté notamment à Trois-Rivières, Shawinigan et Drummondville.

Ils demandent que Québec modifie son projet de changements au Règlement sur le courtage en services de camionnage en vrac qui doit entrer en vigueur après le 31 mars 2017. Les camionneurs craignent que le gouvernement du Québec assouplisse encore plus les règles qui protègent les transporteurs, notamment en abolissant les permis pour transporter du vrac, ainsi que des règles sur les tarifs.

Selon les associations, cette déréglementation pourrait engendrer une concurrence excessive et causer la faillite de bon nombre de camionneurs. « C'est sûr que ceux qui n'ont qu'un seul camion pour vivre, ils seront obligés d'abandonner. D'après moi il va y avoir un gros impact », affirme René Vivier, président des Transporteurs de Champlain.

Les camionneurs souhaitent que le gouvernement maintienne le courtage sans but lucratif dans les marchés publics et que les autorités prennent des mesures qui feront cesser le courtage illégal sur les chantiers publics au Québec.

« Le but de leur démarche c'est d'avoir une rencontre avec le ministre, C'est certain que demain, on retourne à Québec. Donc on va parler avec le ministre demain, ça c'est certain », a indiqué le député libéral de Champlain, Pierre-Michel Auger.

Avec les informations de Pierre Marceau et Jean-François Dumas

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Un enfant impressionne à la batterie dans le métro de New York





Rabais de la semaine