Retour

Manu Factum cessera ses activités à la fin mars

Les membres du conseil d'administration de la Galerie-Boutique Manu Factum à Nicolet ont pris la décision de ne pas renouveler le bail actuel en raison d'une situation financière précaire. La galerie-boutique cessera normalement ses activités le 31 mars prochain à moins qu'une autre solution ne soit trouvée.

Le conseil d'administration cible comme principales difficultés le départ de la moitié des membres pour la prochaine année, la nécessité de recruter de nouveaux artisans, le manque de bénévoles ainsi que la diminution des fonds et des subventions disponibles.

L'organisme sans but lucratif, qui existe depuis huit ans, n'a pas vu de baisse d'achalandage ces dernières années. « Les ventes, ça va très bien. La clientèle est là », assure la présidente du conseil d'administration, Sonia Goulet.

Une autre solution?

La présidente du conseil d'administration a indiqué être dans l'obligation de fermer Manu Factum ou de changer radicalement le modèle actuel pour assurer la survie de l'organisme.

La galerie-boutique nécessite l'investissement en argent d'au minimum 40 membres pour être fonctionnelle. Une trentaine d'entre eux doivent également s'investir en temps dans l'organisme lors des heures d'ouverture de la boutique. À l'heure actuelle, seuls 18 membres ont signifié leur intérêt à renouveler leur titre de membre. « Avec tous ces membres-là à aller chercher, on a décidé que la première action, c'était de ne pas renouveler le bail ».

« On a besoin de fonds, on a besoin de bénévoles », dit Sonia Goulet. « Les gens sont essoufflés », ajoute-t-elle.

Sonia Goulet souhaite une mobilisation de la communauté pour donner un second souffle à Manu Factum. « C'est possible que 20 membres se décident! », dit la présidente qui nourrit de l'espoir. 

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Une caméra de sécurité montre quelque chose d'extraordinaire





Rabais de la semaine