Retour

Mariana : du gin et de la vodka faits à Louiseville

La Mauricie joint les rangs des rares régions au Québec où l'on trouve une distillerie. La microdistillerie Mariana s'est installée à Louiseville et mise sur le gin forestier et la vodka de sarrasin pour séduire le palais des amateurs.

On ne compte à l'heure actuelle qu'une dizaine de distilleries dans la province, selon l'Association des microdistilleries du Québec.

L'entreprise s'est installée dans les locaux de l'incubateur industriel de la MRC de Maskinongé, sur la rue Dalcourt à Louiseville.

La distillerie Mariana est le projet de deux amis d'enfance originaires de la Gaspésie, Jonathan Couturier et Jean-Philippe Roussy, et de l'oncle de ce dernier, André McInnis.

De travailleurs forestiers à producteurs d'alcool

Deux des trois partenaires ont fait carrière dans l'industrie forestière. Ce n'est pas un hasard si les spiritueux qu'ils produisent contiennent des produits du terroir, tels la baie de genévrier, le cèdre et l'épinette noire.

Leur vodka, elle, est fabriquée à partir du sarrasin, une culture très liée à Louiseville, où se tient depuis 37 ans le Festival de la galette de sarrasin.

Les entrepreneurs ont investi 200 000 $ dans l'aventure. Ils ont notamment bénéficié du soutien du Centre local de développement de la MRC de Maskinongé.

La distillerie Mariana concentre ses efforts à ses deux premiers produits, le gin Canopée et la vodka Azimut. D'ici trois ans, ses dirigeants comptent aussi produire du whisky simple malt.

Un engouement pour « boire local »

Le Québec compte de plus en plus de brasseries. Pas moins de 127 microbrasseurs tentent de se faire une place aux côtés des trois principaux brasseurs, Labatt, Molson Coors et Sleeman Unibroue, qui contrôlent le marché à la hauteur de 94 %.

Leur nombre est d'ailleurs en constante augmentation depuis 10 ans.

Les deux entrepreneurs derrière la distillerie Mariana espèrent que l'engouement actuel pour les microbrasseries québécoises atteindra aussi les microdistilleries.

Avec les informations de Marie-Ève Cousineau et Michelle Raza.

Plus d'articles

Commentaires