Retour

Marie-Sol St-Onge réalise un de ses rêves de jeunesse

Pour une artiste peintre, perdre ses deux bras est l'une des pires choses qui puissent arriver. Marie-Sol St-Onge l'a vécu, mais elle a réussi à poursuivre la pratique de son art. Son plus récent projet : illustrer un livre pour enfants.

En mars 2012, la femme de Trois-Rivières a été atteinte de la bactérie mangeuse de chair. Elle a dû être amputée de ses deux bras et de ses jambes.

Grâce à des prothèses, elle a pu recommencer à peindre. Dessiner était toutefois plus difficile.

Elle a finalement trouvé une façon de reprendre le dessin, grâce à une tablette graphique.

Marie-Sol St-Onge vient de terminer d’illustrer un livre pour enfants, un rêve qu'elle ne croyait plus pouvoir réaliser avec la perte de ses mains.

C’est un rêve que j’avais depuis que je suis toute petite.

Marie-Sol St-Onge

Le livre, qui est présentement en impression, s’intitule Le défi d’Oscar et Henri au coeur de la forêt.

Il raconte l’histoire de deux petits papillons qui doivent surmonter une épreuve. Ils ont des réactions différentes face à la situation et on voit les avantages et inconvénients de leurs attitudes.

Face à l’épreuve, Marie-Sol St-Onge aurait pu sombrer dans le découragement, mais elle a choisi de se relever et de regarder en avant.

« Ce qui est payant, c’est de prendre les avenues positives au lieu des avenues négatives », dit-elle.

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Une caméra de sécurité montre quelque chose d'extraordinaire





Rabais de la semaine