Retour

Mark Beggs de Trois-Rivières fait découvrir le vélo à mains, un autre monde du cyclisme

À la lumière du succès de Charles Moreau de Victoriaville, qui a gagné deux médailles de bronze aux Jeux paralympiques en cyclisme sur route, le paralympien à la retraite et Trifluvien Mark Beggs, pionnier de la discipline, nous propose de découvrir son vélo à mains.

C'est sur le circuit Gille Villeneuve à Montréal que Mark Beggs a fait une démonstration de son vélo haute performance, fait sur mesure et qui coûte environ 15 000$.

« Tout se passe sur la roue de devant. Tout est en avant! C'est une traction avant, la propulsion en avant, toutes les composantes sont en avant puis les roues arrière c'est juste pour l'équilibre. » explique Mark Beggs.

« Ce sport demande de l'endurance aux muscles des bras et des épaules alors qu'ils ne sont pas faits pour ça contrairement aux jambes, » explique-t-il. « On se sert uniquement des muscles du haut du corps. L'entrainement se rapproche du kayak. » dit-il.

Malgré un équipement à la fine pointe de la technologie et son entrainement d'athlète de haut niveau, Mark Beggs ne peut pas passer plus de trois heures sur son vélo.

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Un pilote frôle le sol





Rabais de la semaine