Retour

Martin Caron, agressé au Festival western de Saint-Tite, sort du coma

Martin Caron, qui a reçu un coup de pied au visage au Festival western de Saint-Tite la semaine dernière, est sorti du coma.

L'homme de 33 ans était plongé dans un coma depuis l'agression survenue dans la nuit de jeudi à vendredi dernier. Une partie de sa boîte crânienne avait dû être retirée pour permettre de résorber une hémorragie au cerveau.

Sa famille qui ignore toujours s'il gardera des séquelles indique qu'il passera des examens médicaux au cours de la journée de jeudi pour évaluer son état de santé.

Par ailleurs, l'homme accusé de lui avoir asséné ce coup de pied, Marc-André Paquin, 31 ans, était de retour en cour jeudi matin au palais de justice de Shawinigan.

Il a brièvement comparu et son enquête sur remise en liberté a été reportée à lundi.

La famille du présumé agresseur était sur place. Elle s'est dite soulagée d'apprendre que la victime était sortie du coma.

En tout, trois personnes ont été agressées violemment pendant les 10 jours du Festival western de Saint-Tite cette année.

Plus d'articles

Commentaires