Retour

Mauricie/Centre-du-Québec : les députés fédéraux dépensent moins que la moyenne

Les députés des sept circonscriptions de la Mauricie et du Centre-du-Québec ont moins dépensé que la moyenne nationale des députés au cours des quatre dernières années.

En explorant les dépenses des députés entre le 1er avril 2011 et le 31 mars dernier, on constate que le député indépendant de Richmond-Arthabaska André Bellavance est le député de la région qui a le plus dépensé. Il a réclamé 1 484 693,41 $, ce qui représente tout de même 89 943,42 $ de moins que la moyenne des députés.

Voyez les différences pour les élus fédéraux de la région à travers cette carte :

Les données regroupent uniquement les dépenses parlementaires de chacun des députés. Elles ne comprennent pas les budgets de recherche que reçoivent les partis ni les budgets de bureau permettant aux partis d'opposition reconnus, aux whips et aux présidents de caucus d'accomplir leur travail.

Réalités et factures différentes

Les dépenses des élus fédéraux sont encadrées par le Règlement administratif relatif aux députés. Des plafonds de dépenses sont imposés pour chaque député selon leurs fonctions, ainsi que l'emplacement et la taille de leur circonscription.

Les données regroupent uniquement les dépenses parlementaires de chacun des députés. Elles ne comprennent pas les budgets de recherche que reçoivent les partis ni les budgets de bureau permettant aux partis d'opposition reconnus, aux whips et aux présidents de caucus d'accomplir leur travail.

Ces dépenses varient grandement d'un député à l'autre et d'une année à l'autre. Elles sont regroupées en six catégories :

  • salaires des employés et contrats de services;
  • déplacements;
  • accueil et évènements;
  • publicité;
  • impression;
  • bureaux.

La rémunération reste la principale dépense des députés, puis viennent les déplacements et la location de bureaux.

Et vous? Explorez les dépenses de votre député en cliquant ici.

Plus d'articles

Commentaires