Après avoir pris une pause forcée l'an dernier, faute de financement, le Gala Mauriciennes d'influence revient cette année. La situation financière est encore fragile selon les organisatrices, mais elles sont confiantes. Il ne reste que quelques semaines pour soumettre des candidatures.

« On avait hâte de pouvoir ressortir Mauriciennes d’influence qui salue l’implication des femmes en Mauricie, 2017 va être une belle année », a lancé, confiante, la lauréate de 2012, Valérie Lupien en entrevue à l’émission Facteur matinal.

Pour ce retour, le choix du thème s'est arrêté sur « Femmes du monde, femmes d’ici » afin de mettre en lumière des femmes de la communauté immigrante.

On veut aller chercher la clientèle immigrante, beaucoup de femmes immigrantes sont très impliquées en Mauricie et on les voit peu.

Valérie Lupien, lauréate 2012

La Table de Concertation des Femmes de la Mauricie s’est ainsi associée au Regroupement des Amazones d’Afrique et du Monde (RAM).

Gagner en confiance

Pour plusieurs femmes, cette reconnaissance reçue au Gala Mauriciennes d'influence a été l'étincelle d'un projet.

Actuellement, je suis attachée politique, si je n’avais pas gagné Mauricienne d’influence en 2012, pas certaine que j’aurais osé aller vers ce chemin-là.

Valérie Lupien, lauréate 2012

À la chasse aux candidates

L’organisation est déjà en recrutement en vue du gala qui aura lieu le 28 avril. La période des candidatures prend fin le 3 mars.

On est plusieurs chasseuses de têtes sur le terrain, mentionne la lauréate de 2014, Marie-Josée Tardif. Ça m’a permis de faire de belles rencontres.

Marie-Josée Tardif, lauréate 2014

Plus d'articles

Vidéo du jour


Les glucides mettent-ils notre santé en jeu?





Rabais de la semaine