La SPA Maurice a dévoilé le nom des humoristes qui feront partie du troisième gala Bêtes de scène. La soirée, dont les profits sont versés à l'organisme, mettra en vedette Maxim Martin. Les artistes de la relève Nadine Massie, Dominick Léonard et Pascal Cameron vont quant à eux assurer la première partie du spectacle.

Un texte d'Olivier Caron

Après P-A Méthot et François Morency en 2015 et François Massicotte et Martin Perizzolo en 2016, c'est Maxim Martin qui sera la tête d'affiche du prochain gala venant en aide aux animaux de la région. L'objectif est d'abord et avant tout d'amasser des fonds pour améliorer le sort des animaux dans les refuges.

L'an dernier, deux tables hydrauliques à dentisterie ont pu être achetées grâce au gala Bêtes de scène.

L'humoriste et animateur des deux premiers galas, Jean-Marie Corbeil, sera de retour cette année. « J'ai un plaisir fou à animer des galas, mentionne-t-il. J'aime ça être sur scène. Quand c'est pour une bonne cause en plus, le plaisir est doublé. »

Une mobilisation pour le bien-être des animaux

L'organisme a profité de cette annonce pour lancer le mouvement Aimanimo, créé pour soutenir les initiatives et les projets qui ont pour but d'améliorer le bien-être animal dans les refuges du Québec.

Le premier projet d’Aimanimo sera l'agrandissement du centre d'adoption de la succursale de Trois-Rivières de la SPA Mauricie. Un nouveau bâtiment à la fine pointe de la technologie sera inauguré en 2018. Les fonds amassés lors du prochain gala Bêtes de scène seront d'ailleurs complètement investis dans cette construction.

Le directeur général de la SPA Mauricie, Marco Champagne, soutient que c'est dans l'intérêt des animaux de voir la superficie des locaux être presque doublée.

« On dessert une population d'environ 200 000 habitants. Avec une population qui grandit, nos locaux de Trois-Rivières [sont remplis au maximum]. On s'est dit pourquoi ne pas consacrer uniquement nos locaux actuels pour l'arrivée des animaux, autant au niveau des abandons que des animaux errants », explique-t-il.

La prévention et la sensibilisation des morsures auprès des jeunes font également partie du mandat d'Aimanino. Un programme mis en place dernièrement se déplacera dans les écoles primaires et secondaires de la région.

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Un enfant impressionne à la batterie dans le métro de New York





Rabais de la semaine