Retour

Mégaprojet à l'hôtel Delta : les marchands locaux resteront, mais où?

Dans un an, à l'automne 2018, Trois-Rivières comptera un hôtel Delta rajeuni combiné à l'un des plus grands centres des congrès de la province. Les marchands qui exposent leurs produits sur le site du futur Centre d'événements et de congrès interactifs (CECI) ont craint tout l'été de perdre l'espace qui leur est alloué. Ils ont finalement réussi à avoir l'heure juste... ou presque.

Un texte de Marie-Ève Trudel

« Je vous confirme que le projet, le CECI, aura des marchands locaux. J'ai d'ailleurs confirmé ce midi à Madame Rolande Marcouiller », dit Yves Beaudoin, vice-président au développement du CECI, à la Société Immobilière G3R.

Rolande Marcouiller, qui tient un kiosque depuis plus de 40 ans au centre-ville, ne savait pas quelles réponses donner aux clients inquiets quant à son avenir.

« C'est une journée à la fois », résume sa soeur, Doris Marcouiller, copropriétaire de la ferme familiale basée à Yamachiche. Le kiosque du centre-ville représente 75 % de leurs revenus, estime-t-elle.

Maintenant que leur retour est confirmé, reste à déterminer où précisément les kiosques pourront s'installer à la prochaine saison des récoltes. La Société Immobilière G3R souhaite se laisser une certaine latitude avant de confirmer un endroit précis.

La Ferme Marcouiller pousse un soupir de soulagement. « On va mieux dormir! », lance Rolande Marcouiller.

Des restaurateurs annoncés sous peu

Si la Société Immobilière G3R a tardé à donner des réponses aux marchands, c'est qu'il restait quelques ficelles à attacher, explique la Société Immobilière G3R.

« Je ne vous cache pas que dans nos priorités, on a priorisé l'expérience restauration d'abord avant l'expérience marché, dit Yves Beaudoin. Ça faisait partie du complexe et de toute l'expérience congrès là-dedans ».

D'ailleurs, des partenariats de restauration sont confirmés et seront dévoilés en octobre, affirme Yves Beaudoin.

Par ailleurs, la Société Immobilière G3R n'exclut pas la possibilité d'offrir des espaces de location à plus de marchands locaux sur le site du CECI.

« Les gens cherchent à ce qu'on passe de la ferme à la table rapidement », fait valoir Yves Beaudoin, qui évoque une éventuelle collaboration entre les marchands et les restaurateurs du complexe hôtelier et événementiel.

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Une caméra de sécurité montre quelque chose d'extraordinaire





Rabais de la semaine