Six mois après sa disparition, Mélissa Blais est toujours présente dans l'esprit des gens au centre-ville de Louiseville, en Mauricie. La mère de famille de 34 ans a été vue pour la dernière fois à la sortie d'un bar, dans la nuit du 2 novembre 2017.

Au centre-ville de Louiseville, des gens croisés sur la rue confirment que la mystérieuse disparition alimente encore beaucoup les discussions. Des commerçants étaient habitués de la voir régulièrement et disent que sa disparition a créé un vide.

Quelques avis de recherche sont encore visibles, notamment dans le restaurant-bar qu'elle a visité le soir de sa disparition et où elle a déjà travaillé.

Des personnes rencontrées sur place mercredi se posent encore beaucoup de questions. Certains sont aussi inquiets, comme Joanie Noël, serveuse à cet endroit. Elle a vu et servi Mélissa Blais le soir de sa disparition.

Le propriétaire des lieux, Sylvain Lamy, pense à Mélissa Blais tous les jours. Surtout que la mère de la disparue travaille toujours pour lui.

Par ailleurs, pour le conjoint de Mélissa Blais, l'espoir de la retrouver vivante diminue de plus en plus. Au-delà de savoir ce qui s'est passé cette nuit-là, il espère plus que tout la retrouver.

François Venne affirme qu'il n'est plus habité par un sentiment de vengeance et il lance un cri du coeur à celui ou celle qui détient de l'information. « Il y a sûrement moyen de m'envoyer un message anonyme », lance-t-il en entrevue.

Retrouver le cellulaire

On en a appris un peu plus sur les dernières recherches effectuées par la Sûreté du Québec. En février dernier, des plongeurs du corps policier se sont présentés à Louiseville avec un poste de commandement près de la petite rivière du Loup.

Selon deux sources, dont une source policière, les enquêteurs auraient fait appel à un spécialiste en signal cellulaire dans le but de retrouver l’appareil, ce qui les aurait menés à cet endroit.

Cependant, la porte-parole officielle de la SQ, Éloïse Cossette, refuse de confirmer ou d'infirmer cette information.

Les nombreuses recherches effectuées au cours des derniers mois, terrestres, aériennes et sous-marines, n'ont rien donné. La résidente de Yamachiche n’a jamais été revue depuis le 2 novembre et sa voiture, une Toyota Corolla2011 noire immatriculée Y70 FAD, n’a jamais été retrouvée non plus.

Un poste de commandement de la Sûreté du Québec (SQ) a été installé à plusieurs reprises devant l'hôtel de ville de Louiseville afin de recueillir des informations pouvant faire avancer l'enquête sur la disparition de Mélissa Blais.

D'autres recherches

La Sûreté du Québec confirmait, en avril, que de nouvelles recherches doivent s'effectuer sur le terrain, une fois la neige complètement fondue. Ce qui devrait se faire au cours des prochains jours.

L’enquête est toujours en cours et une récompense de 5000 $ est toujours offerte par Jeunesse au Soleil pour aider à retrouver la mère de famille.

D'après les informations de Marie-Pier Bouchard

Plus d'articles