Retour

Météore obervé à Saint-Léon-le-Grand : « On a crié, c'était un moment de joie. » 

Un météore a traversé le ciel du Québec à une centaine de kilomètres d'altitude vers 21 h 40 mercredi soir. Ce phénomène est décrit par l'ASTROLab du parc National du Mont-Mégantic comme une « super méga étoile filante. »

Diane Archambault de Saint-Léon-le-Grand était avec des amis autour d'un feu mercredi soir. « Tout d'un coup, on a vu comme ce qu'on a interprétait comme une méga étoile filante. Là j'ai dit, je comprends pas. Ce n'est pas la période des étoiles filantes. » a-t-elle confié au micro de Facteur matinal.

Les yeux tournés vers le ciel avec sa belle-soeur, elle n'a pu s'empêcher de crier. « La trainée était large. La durée, c'est à peu près comme une étoile filante, mais plus lente. »

Ce phénomène, causé par l'entrée atmosphérique d'un gros caillou, a été observé de Saguenay jusqu'à Montréal, ainsi qu'en Ontario, dans le Maine, au Nouveau-Brunswick, dans l'état de New York et au Massachusetts explique sur sa page Facebook l'ASTROLab du parc national du Mont-Mégantic

« Un superbe bolide »

Sébastien Giguère, coordonnateur scientifique de l'ASTROLab, explique que le caillou était « assez gros, mettons la grosseur d'un oreiller » dit-il. Mais il précise qu'il faudrait vérifier cette hypothèse en étudiant d'autres données telles que l'angle d'entrée et la vitesse du météore. Aussi, il pense qu'aucun débris n'a atteint le sol et que le météore s'est désintégré en poussière microscopique dans le ciel.

Le scientifique n'a pas eu la chance d'observer le météore et estime que « ceux qui ont eu la chance de voir ça hier soir ont sans doute vu la plus belle étoile filante de leur vie. »

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Toute la vérité sur la Vierge





Concours!



Rabais de la semaine